Un Killer Bees en Roumanie

15/11/2016

Photo : Alexis Anquetil (maillot Killer Bees) entouré par ses amis roumains.

 

    Si le football américain est le sport national aux Etats-Unis et est parfois même décrit comme une « religion » , il reste pourtant un sport mineur en Europe. Cependant son développement sur l'ancien continent est en cours et l'expérience vécue par Alexis Anquetil, membre des Killer Bees de Barentin, en est la preuve. En effet le jeune joueur de 22 ans a participé à un entraînement avec l'équipe des Timişoara 89ers au cours d'un voyage en Roumanie. Cette jeune équipe fondée en 2010 et portant le nom de « 89ers » fait référence à la Révolution de 1989 et véhicule des valeurs de « liberté gagnée par la lutte ». Ce club en pleine expansion a déjà participé à deux finales en 2013 et 2014 et possède un effectif assez conséquent puisqu'elle se situe dans une ville étudiante d'environ 300 000 habitants.

    Tout de suite très bien accueilli par les coachs et les joueurs, habillé avec l'équipement des locaux mais portant le maillot de son club français, le slotback des Killer Bees a rapidement participé aux drills et ateliers proposés par le groupe expérimenté du club de Timişoara. L'entraînement eu lieu sur un terrain couvert de soccer également utilisé par l'équipe de foot américain, les basses températures et les chutes de neige en hiver obligeant les clubs à s'entraîner dans ce type de complexe sportif. Après un warm-up général, l'entraînement fut principalement axé sur des exercices d'opposition receveurs - defensive backs. Trois ans d'expérience en foot américain et un anglais maîtrisé ont permis au Barentinois, sans aucun problème de compréhension, de 
partager, discuter, analyser avec les joueurs et cadres de l'équipe locale. Un gain d'expérience précieux pour le jeune joueur qui rentrera en France après avoir découvert différentes méthodes d'entraînement et une autre façon de faire vivre ce sport.

    Deux équipes si éloignées géographiquement mais rapprochées par un joueur et par le football américain qui s'est avéré être une « langue universelle » au cours de cette rencontre. Les Killer Bees de Barentin et les 89ers de Timişoara vont entamer leur saison avec des objectifs similaires, à savoir une participation en playoffs. Espérons que cette expérience permettra à d'autres joueurs de s'intéresser et de partager davantage avec des clubs en Europe, soit au cours de voyages, soit au cours de programmes d'échange. Le développement d'un esprit européen passe également par le sport qui est, depuis des dizaines d'années, un moyen permettant de briser certaines frontières géographiques.

Remerciements : Timişoara 89ers
                               Alex Roi
                               Zoltan Bögre
                               Raul Nistor
                               Andrei Vătavu
                               Tomi Szabo

Please reload

  • Bouton FB Killer
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Bouton FB Crazy

© 2016 par SPORTS US BARENTIN