Pas de demie finale pour les Killer Bees

26/03/2018

 

Le 11 mars, les Killer Bees accueillaient les Salamandres du Havre, pour un match en retard. Malheureusement, le départ de l'équipe de secours avait entrainé l'arrêt du match dans le deuxième quart temps sur le score de 6 à 8 (TD de Quentin Mendy sur retour de kick off)
Sur décision de la commission football américain, ce dimanche 25 mars, les deux équipes séinomarines reprenaient la suite du match au Havre. Le match aller, disputé au même endroit une semaine auparavant, s'était soldé par une victoire sans appel des Salamandres 18-0.

Cette fois ci, le match est autrement plus disputé, même si la défense havraise continue de dominer.
Les Havrais prennent le large 14-6 mais les Killer Bees répliquent avec un touchdown de Quentin Mendy : 14-12. La transformation, une course de Maxime Lagarde échoue.

Plus tard dans le match, Quentin Mendy, encore lui, réceptionne une passe de Jérémy Voisin dans le dos de toute la défense des Salamandres et porte la balle dans l'en-but. Malheureusement, une faute barentinoise annule le TD qui aurait fait basculer le match.

L'attaque barentinoise ne parviendra plus à être menaçante et l'attaque havraise enfoncera les espoirs de playoffs des Killer lors du 4ème quart. Score final : 26 -12

S'il n'y a plus d'espoir d'atteindre la deuxième place synonyme de qualification, les Killer Bees ont encore deux matchs à disputer pour tenter de préserver une place pour le match de classement pour la 5ème place du championnat.

Le mot de Samy Covo, coach : "On a jeté tout ce qu'on avait dans la bataille, on a modifié nos plans offensifs en une semaine, deux joueurs ont joué avec des côtes cassées. Notre défense était au niveau avec 4 vols de balle. On s'est bagarré jusqu'au bout mais ce n'était pas suffisant. Je ne crois pas que notre équipe de cette année soit moins forte que la saison dernière... En revanche, avec deux relégués de D3 dans la poule, c'est le championnat qui a un niveau plus élevé. C'est dur à avaler cette saison, mais cela nous fera progresser."

Un dernier mot sur le geste rare qu'ont eu spontanément les deux équipes à la fin du match : une minute de silence en hommage au père de Samy Covo, décédé récemment.  

Please reload

  • Bouton FB Killer
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Bouton FB Crazy

© 2016 par SPORTS US BARENTIN