top of page

Killer Bees Vs Dark Owls


C’est sous les hospices d’une journée ensoleillée venteuse que les Killers Bees ont entamé leur troisième match de saison régulière avec le match aller contre les Dark Owl de Saint Arnoult. Avec un compteur de 1-1-0, nos joueurs avaient à cœur de consolider leur victoire face au Terribles de Cherbourg en J2 et ainsi envoyer un message fort mais au combien clair à leurs adversaires : Nous serons en finale cette année ! Message parfaitement reçu par les joueurs du noir et rouge qui s’imposeront sur le score de 68 à 6.

Résumé du match : La 1ière vitesse de ce rouleau compresseur a été enclenchée dès les toutes premières secondes de ce match tendu par un kick off return catché sur les 20 yards du rouge et noir et aussitôt expédié dans l’embut adverse par la vitesse du n°31 Mathieu Deshayes et les blocks d’équipe. Transformation et c’est +7 points au tableau. Les verts et noirs tenteront bien, suite à ce coup d’estocade, de contrer le jeu offensif des Killers, misant sur un allié impromptu, le fort vent barentinnois, pour contrer le jeu de passe et les efforts de transformation des killers bees. Néanmoins, la défense en 43 ne réussit pas à contrer les courses à débordement de Jeremy Voisin, n°99 et Alphonse Koala, n°29, la fusée de ce match, ce qui conduira très rapidement, après un Fumble recouvert par la défense, à un second TD non transformé de Alphonse. L’attaque du vert et noir sera malheureusement elle aussi désemparée, ne parvenant pas à outrepasser ses fautes de transmission et l’imprécision de son jeu de passe, pour avancer sur plus de 5 yards. De trop nombreux drives se termineront par un fumble recouvert ou une interception de la part des killers bees (David Ferreira, n°51), conduisant ainsi l’offense des Killers Bees à monopoliser le terrain, lui permettant ainsi de dérouler sa partition sans quasi aucune fausse note : course de 5 à 8 yards minimum de Mathieu Deshayes n°31, passe complétée et pass rush de Jean Vermeiren, n°36 Résultat, une mercy rule annoncée à 7 min de la fin du second quart temps sur un score de 40-0 suite à l’ajout de 2 nouveaux TDs transformé d’Alphonse et 1 TD à la course d’Aurelien Dufresne après une première tentative stoppé à un inch de la goaline des Dark Owls. A noter quand même la pression flamboyante mais ô combien trop rare de la défense des Dark Owls qui mènera par 3 fois le QB Manuel de Barros, au sol. S’ajouteront à cette liste : - 1 TD transformé de Mathieu Deshayes - 1 TD transformé d’Alphonse suite à un premier TD refusé en raison d’un block dans le dos côté Killers - 1 TD non transformé à la course de Jérémy suite au refus par le corps arbitral du TD à la passe d’Alphonse, qui s’est littéralement jeté corps et âme pour l’attraper. - 1 passe complétée de Jean qui se défait d’un plaquage afin d’aller marquer un nouveau TD pour plus de 50 yard. La transformation sera contrée en 1ière tentative mais heureusement complétée, à la passe, à Mathieu, n°31 en seconde tentative. Alphonse viendra à nouveau, comme le match a commencé, doucher les derniers espoirs du Vert et Noir en inscrivant un TD sur un Kick-off return. A noter également, malgré une fausse note en 4ième quart temps, la présence du jeu défensif Killers avec 1 fumble recouvert, 2 fumble provoqué, 4/5 sacks, 1 interception, 1 kick-off recouvert et une 4ième tentative des Dark Owls stoppée sur leurs 10 yards. Un beau jeu d’équipe qui renforce la cohésion d’équipe de ces dernières années et qui continue nos chers Rouge et Noir vers le chemin de leur prochain match : le retour contre les Darks Owls le 12 mars.




Comentários


bottom of page